Parution de « Lutte des rêves et interprétation des classes » de Max Dorra

L’aspect un peu baroque de ce livre tient à son sujet même : son fil conducteur est une tresse. Celle que toute parole recèle en secret. Le titre l’évoque : des associations (une lutte des rêves) enroulées autour de concepts (des classes logiques). Mais ces associations ont un sens qui n’apparaîtra qu’après-coup : c’est le troisième brin de la tresse.

L’essai de Max Dorra analyse la méthode de la libre association, la plus géniale de toutes les inventions freudiennes, qui fait de nous de véritables Houdini, capables de déjouer nos faux huis-clos, de démasquer le caractère illusoire de ce qui nous ligotait – pensions-nous.

« Associer », c’est laisser venir tout ce qui vous passe par la tête sans chercher à être intelligent, ne pas être philosophiquement correct. La libre association, « règle fondamentale » du traitement psychanalytique, rend Freud insoluble dans la philosophie traditionnelle. En retrouvant une douleur plus ancienne, elle permet de remettre les choses à leur place. Freud fait lui-même une découverte bouleversante : c’est de réminiscences qu’il souffre. Il le découvre en « embrassant d’un seul regard » toutes ses associations et élabore ainsi une mémoire du sens.

La méthode des associations libres nous apprend que l’on peut s’échapper du « jardin aux sentiers qui bifurquent » et sortir paradoxalement du « monde extérieur », de ses labyrinthes, de ses pièges.

En vente à l’Odeur du Book.

Editions de L’Olivier – collection Penser/Rêver
Parution 07 novembre 2013
Livre 130 × 185 mm
192 pages
EAN : 9782823602128
16,00 €
Cet article a été publié dans Nouvelles parutions, Philosophie, Psychanalyse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s