ICI ARRIVENT LES MOUETTES d’Adrian Grima

L’Odeur du Book vous invite  à la présentation de

ICI ARRIVENT LES MOUETTES

d’Adrian Grima

le vendredi 27 mars à 19h00

Lectures d’Adrian Grima, Elizabeth Grech, Golan Haji en italien, français, anglais, maltais, arabe

Dialogue de l’auteur avec Costanza Ferrini, Elizabeth Grech, Golan Haji

Ici arrivent les mouettes_INVITATION_page1_image2Ici arrivent les mouettes_INVITATION_page1_image1Adrian Grima (Malta, 1968) est l’auteur de plusieurs recueils de poésies en maltais. It-Trumbettier, qui a reçu le prix Premio Tivoli Europa Giovani, a été publié en 1999. Rakkmu (KKM) est sorti en 2006. En 2008, il a publié Riħ min Nofsinhar (Edizzjoni Skarta) avec Immanuel Mifsud. Ce livre, dont le thème principal est le changement climatique, a obtenu le Prix national pour le meilleur livre créatif délivré par le Conseil national du livre.
 
Elizabeth Grech a étudié l’anthropologie à l’Université de Malte et d’Aix-en-Provence et vit en France depuis 1999. Chargée de mission à la Fondation René Seydoux pour le monde méditerranéen à Paris, elle promeut notamment les échanges littéraires en Méditerranée. Traductrice autodidacte, elle traduit en français des textes en poésie et en prose de plusieurs écrivains maltais contemporains.

Golan Haji est né en 1977 à Amouda, petite ville kurde du nord de la Syrie. Il a étudié la médecine à l’université de Damas. Actuellement traducteur de littérature anglaise et américaine, il a entre autres traduit en arabe Mark Strand et R. L. Stevenson. Son premier recueil de poèmes, Na’ada fi azzolemat / Il appela dans les ténèbres (Damas, 2004) a reçu le prix Mohammed al-Maghout. Son deuxième, Thammata man yaraka wahshen / Il y a quelqu’un qui voit en toi un monstre, est paru lors de l’événement « Damas, capitale de la culture 2008 ». Son troisième recueil, Bayti al-bared al-ba’id / Ma maison froide et lointaine, est à paraître aux éditions Dar al-Jamal, Beyrouth, 2012. Golan Haji contribue régulièrement à la presse culturelle libanaise. Il a participé à plusieurs festivals de poésie en Syrie et dans le monde. En Italie il est publié le volume en italien et arabe L’autunno, qui, è magico e immenso que recueille les poèmes des deux ans précedents. Premier recueil europèen de cette ampleur (Il Sirente editore 2013). Ses poèmes ont été publié à Damas, Beyrouth, Doha, Londre, Paris, Copenaghen et Chicago. Il a collaboré avec artistes tel que Ali Kaaf, Mohammed Omran, Bahran. Il a conçu le titre et le texte principal de l’exposition Ha concepito il titolo e il testo portante della mostra « Ce que raconte la solitude » en cours à Marseille à a Friche Belle de Mai.
Costanza Ferrini a étudié les écritures de la Méditerranée contemporaine depuis le 1993, oléicultrice, elle a travaillé avec des artistes de différents pays. Actuellement a entrepris une recherche expressive qui conjugue le travail sur la terre – qu’elle ne sillonne plus avec le tracteur mais avec des instruments que la gravent – avec l’écriture et le dessein soit sur argile que sur papier avec le parfum de l’huile d’olive et des encres de Chine. Ses fragments d’écriture sont l’écho d’une communauté de gens de l’olivier aux frontières très vastes. 
Cet article a été publié dans Evénement, Langue anglaise, Langue italienne, Nouvelles parutions, Poésie, Rencontres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ICI ARRIVENT LES MOUETTES d’Adrian Grima

  1. Ping : Lecture dans L’Odeur du Book à Paris | ADRIAN GRIMA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s