D’Amants & D’Emigrants

D'Amants&D'Anarchistes 4 rit650D’AMANTS ET D’ÉMIGRANTS
Spectacle chanté à L’Odeur du Book
DIMANCHE 1er JUIN à 18h00

de et avec
Germana Mastropasqua et Xavier Rebut
chants de tradition orale italiens et compositions pour 2 voix
nouvelle création
www.quartettourbano.it/damantiedanarchisti/

Écoute: La Strada de Xavier Rebut par Germana Mastropasqua et Xavier Rebut

C’est avec le plus grand plaisir que nous vous convions à cet événement exceptionnel. Venez nombreux!

Deux chanteurs allaient de scène de fortune en tréteaux, de place de village en quartier, de public en public, chanter leurs répertoires tels des cantastorie, des porteurs d’histoires, de musique et de couleurs vocales des terres italiennes traversées.

Un jour, les deux chanteurs-cantastorie ont trouvé les cours des maisons désertées, vides les lieux où toujours ils venaient chanter, mais aussi entendre et récolter leurs chants d’Amants et d’Anarchistes. Ils y rencontraient les gens et leurs histoires : mais aujourd’hui plus personne pour écouter, pour raconter, où sont-ils passés? Même plus devant les télés, elles grésillent toutes seules. Alors ils sont partis sur les routes à la recherche de ces mêmes êtres avec qui on pouvait partager l’écoute, la rencontre des voix.

Sur ces routes les chants continuent d’exister, témoins de nouvelles rencontres, compagnons de voyage, mémoires dépareillées. Les chanteurs ont migré, amants et émigrants, et là dans le désert…

D’Amants et D’Emigrants est un spectacle chanté. Un voyage sonore où deux chanteurs racontent les migrations, celles du travail, de la recherche d’une vie meilleure, d’une vie possible, celles des choix et de l’exil, celles des saisonniers, des émigrants de tous états et de tous âges. L’Italie est comme une terre perdue ou une terre promise, un pays parmi tant d’autres, symbole du malaise de qui ne sait pas où trouver sa place. Aujourd’hui l’Italie est dans le monde, sur les routes, au hasard des rencontres.
On découvre les sons et les couleurs d’une Histoire non officielle, des chants rituels, des sons non tempérés, des couleurs des voix ; on plonge dans l’univers des chants de tradition orale, l’univers de qui a toujours eu besoin de chanter pour se raconter, pour exprimer une identité culturelle et sociale. On rencontre aussi les mots du poète albanais Gëzim Hajdari, poète de la migration qui vit en Italie et écrit en italien, ses mots sont mis en musique par Xavier Rebut.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s